đŸŒ±La Naturopathie đŸŒ±cette mĂ©decine en vogue đŸŒ±

par | Mar 1, 2019 | Non classé | 0 commentaires

En France 40% des gens malades ont recours Ă  la Naturopathie en complĂ©ment de leur traitement ou pas . Le mĂ©decin moderne s’est coupĂ© de l’humain. Les gens ont besoin de comprendre ce que leurs corps expriment !

Ailleurs la mĂȘme tendance, malades ou pas les amĂ©ricains pratiquent une therapie, que ce soit du yoga, de l’hypnose ou encore de la sophrologie, de la rĂ©flexologie endo-nasale, plantaire  ou consomment des produits naturels.

Au Canada, la moitiĂ© des femmes qui suivent les mĂȘmes recettes pour passer le cap de la mĂ©nopause.

En suisse, la reconnaissance des mĂ©decines complĂ©mentaires est mĂȘme inscrite dans la constitution…

Se soigner au naturel est devenu une affaire sĂ©rieuse. Mais attention ‘naturel’ ne veut pas dire sans danger !

PrĂšs de 170 000 molĂ©cules extraites des vĂ©gĂ©taux sont dĂ©sormais rĂ©pertoriĂ©es. GrĂące aux aromatogrammes, outils de mesure in vitro du pouvoir antibactĂ©rien des huiles essentielles, « notre pratique empirique s’est considĂ©rablement affinĂ©e », explique la pharmacienne DaniĂšle Festy, auteure d’une dizaine de livres, qui conseille notamment cinq produits: la lavande vraie, « excellent antiseptique, calmant et antidouleur » ; le ravintsara, « anti-infectieux et antiviral, trĂšs demandĂ© pendant l’Ă©pidĂ©mie de grippe A » ; l’origan compact, vĂ©ritable « antibiotique naturel » ; l’immortelle, contre les hĂ©matomes ; et l’arbre Ă  thĂ©, contre les problĂšmes de peau.

Et si leur approche sĂ©duit, c’est sans doute aussi parce qu’elle s’inscrit sur le long terme. Elle redonne au corps, aux sensations et au temps une place trop souvent sacrifiĂ©e dans ce monde qui tourne en accĂ©lĂ©rĂ©. Une bonne nouvelle. Avec en prime, au bout de la route… des rĂ©sultats Ă©tonnants !

 

Sonia Mikaelian NATUROPATHE MARSEILLE

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *